Cause et traitement naturel de l’insuffisance veineuse, des varices

Posted on

Certes, l’incontinence des veines saphènes internes ou externes et à fortiori une récidive au niveau ostial (abouchement de la veine dans la veine fémorale), doivent bénéficier de la chirurgie.

Les varices se développent le plus souvent au niveau des jambes, mais également sur les cuisses. Les moyens de contention exercent une pression sur la jambe au niveau des veines superficielles, empêchent l’accumulation de sang dans les veines et facilitent ainsi le retour veineux. La phlébite profonde est provoquée par la survenue d’un dans une veine profonde. La phlébite profonde représente une urgence médicale car le caillot peut se détacher de la paroi de la veine et provoquer une . Publi-information Jambes lourdes, varices, troubles circulatoires… derrière ces symptômes le plus souvent douloureux se cache une véritable pathologie : l’insuffisance veineuse. Lorsque ces valvules ne sont plus étanches, le sang reflue vers le bas et notamment dans les petites veines, on parle alors de stase veineuse. Dans certains cas rares mais plus graves, l’insuffisance veineuse peut provoquer une phlébite, c’est-à-dire la formation d’un caillot sanguin au sein d’une veine. S’il se forme dans une veine profonde des jambes, le problème est plus sérieux. Une chose est certaine : si la phlébite touche une veine profonde, de gros calibre, un traitement doit être prodigué de toute urgence.

Jambes lourdes, douleurs, varices : quels sont les traitements ?

  • Si un caillot s’est déjà formé, les anticoagulants permettent de limiter son extension et sa migration.
  • Ils évitent ainsi certaines complications graves du type para-phlébite, embolie pulmonaire, etc.

Dans plus de 70 % des cas, l’embolie pulmonaire est causée par un caillot sanguin initialement formé dans une veine des jambes.

Quand la phlébite touche une veine profonde, un traitement médical doit être prodigué rapidement. Néanmoins, en cas de douleur dans le mollet ou dans la cuisse ou suite à l’apparition d’une lésion cutanée, il est nécessaire de contacter immédiatement un médecin. Tous les niveaux douloureux des jours postopératoires sont corrélés au niveau de la douleur ressentie la première nuit. Les complications sévères sont identiques à celles retrouvées chez la femme : thrombose veineuse profonde ou superficielle (phlébite) et ulcère de jambe. - Néanmoisn: dans les jours qui suivent une séance d’injections: si votre jambe enfle, devient rouge et douloureux: prenez contact avec votre médecin. Ce phénomène n’est pas fréquent mais peut arriver.Vous pourrez poursuivre les séances de sclérose une fois l’irritation de la veine profonde guérie. Les crosses sont situées dans le pli de l’aine et derrière le genou, les veines perforantes sont disséminées à la cuisse et surtout à la jambe. La phlébite est un caillot plus ou moins étendue et situé dans une veine profonde. Le plus souvent la phlébite se produit au niveau des jambes et en particulier du mollet, et l’on parle de « phlébite surale ».

Symptômes:- Douleur- Rougeur- Sensibilité- IndurationSignes:- Cordon douloureux, chaud et rouge- Cordon fibrotique +/- recanalisé- Aggravation des varices

  • alimentation équilibrée sans abus de sel permettant un contrôle du poids
  • pratique régulière d’exercices physiques favorisant les contractions des muscles des jambes (marche par exemple).

C’est une forme bénigne de thrombose, qui peut être soignée à la maison, mais il faut toujours se méfier car peut s’y associer une thrombose veineuse profonde, plus grave.

La douleur est présente, spontanément ou lors de la palpation de la veine bouchée (généralement une varice), qui va apparaître gonflée et dure sous la peau. Du problème esthétique aux douleurs dans les jambes, les traitements médicaux sont spécifiques : veinotoniques, bas de compression, sclérose des veines superficielles, ou chirurgie. Dans ce cas, l’œdème s’accompagne d’une douleur localisée en profondeur, et d’une sensation de chaleur au niveau de la jambe. Comme dans le cas des jambes lourdes et de l’insuffisance veineuse, le traitement de référence des varices reste le port de bas de contention élastiques adaptés. Les varices peuvent toutefois provoquer la sensation de « jambes lourdes » avec un gonflement des chevilles, voire des douleurs des jambes pendant la nuit. La veine devient douloureuse au repos comme à la marche, la jambe est chaude, rouge et gonflée, la peau au-dessus de la veine est enflammée, une fièvre modérée peut apparaître. La phlébite profonde, que l’on appelle aussi thrombose veineuse, est la formation d’un caillot de sang dans une veine du corps humain. La thrombose veineuse ou phlébite est une obstruction d’une veine par un amas de sang (caillot ou thrombus), généralement au niveau du mollet ou de la cuisse. Selon la taille du caillot, le niveau d’obstruction et le type de veine touchée (superficielle ou profonde), la phlébite est plus ou moins grave.

Quels peuvent être les Dx différentiels d’une “grosse jambe” ou d’une jambe en douleur aiguë?

  • à l’intérieur du mollet (on parle de varice saphène interne),
  • ou à l’arrière et à l’extérieur du mollet (on parle de varice saphène externe).

Si vous avez une douleur unilatéralement au niveau du mollet ou de la cuisse, cela peut être dû à une phlébite ou thrombose veineuse.

Les traitements médicamenteux n’ont pas pour objectif de ralentir l’évolution des varices ou de les faire disparaître, mais juste de soulager les symptômes et les douleurs. Elles sont généralement élaborées à partir de produits naturels, pour soulager les symptômes légers, les douleurs ou les inflammations, causés par les varices. Les varices peuvent être développées dans des branches des veines saphènes ou directement à leur niveau. Une douleur plus ou moins localisée, une rougeur, une grosse jambe. Également appelée phlébite ou thrombophlébite, la thrombose veineuse est provoquée par la formation d’un caillot sanguin dans une veine, bloquant partiellement ou complètement le passage du sang. La thrombose veineuse touche essentiellement les jambes (mollet et cuisse, dans 90 % des cas). Lorsqu’elle concerne une veine profonde (de gros diamètre), cette maladie est grave par ses complications, en particulier l’embolie pulmonaire qui peut entraîner la mort. La thrombose veineuse profonde est la conséquence de la formation d’un caillot sanguin dans une veine de gros diamètre, dans les jambes, les bras, l’abdomen, etc. Dans 20 % des cas, la thrombose veineuse profonde est à l’origine d’une embolie pulmonaire (dont elle est la cause la plus fréquente).

Cause la plus fréquente de lymphoedème dans le monde! Causé par parasite qui passe au travers de la peau quand les gens marchent nus pieds dans les rivières

par un gros mollet, une cheville enflée, une grosse cuisse, voire parfois

validées par Dr Jean-Pierre Laroche, angiologue et phlébologue Les varices, qui peuvent être traitées si elles gênent le patient, peuvent être les séquelles d’une thrombose veineuse profonde. Le but du traitement chirurgical est d’enlever les veines superficielles “malades” et ainsi supprimer les effets de la stase du sang au niveau des jambes. Les risques de lymphorrhée sont plus fréquents au niveau des reprises au pli de l’aine lorsqu’on réopère au niveau de la veine grande saphène. Les risques de troubles sensitifs sont plus fréquents dans les reprises de la fosse poplitée (derrière le genou) au niveau de la veine petite saphène. Elle touche essentiellement les jambes (mollet et cuisse, dans 90 % des cas). Si elle concerne une veine profonde (de gros diamètre), cette maladie peut donner lieu à de graves complications, en particulier l’embolie pulmonaire (pouvant entraîner la mort). Ainsi, une vive douleur peut se manifester dans le mollet ou la cuisse (parfois le bras). Parfois, en cas de récidive, le médecin fait retirer la veine atteinte (“stripping”).Quant au traitement de la thrombose veineuse profonde, il repose d’abord sur des injections quotidiennes d’anticoagulants (héparines). Lorsqu’une personne présente un risque élevé de thrombose veineuse profonde, son médecin lui prescrit des médicaments pour prévenir la formation de caillots sanguins (traitement anticoagulant, dit aussi “antithrombotique”).

Que faire ? Traitement pour la douleur au mollet

La plupart des varices se forment au niveau des jambes, où le sang circule plus difficilement en position debout.

Les varices sont une affection peu esthétique des veines, surtout au niveau des jambes. En règle général, l’apparition des varices n’est pas dangereuse, mais peut entraîner une complication grave qui est la thrombose veineuse profonde. Afin de lutter contre la gravité, les veines des jambes sont munies de valvules qui empêchent le sang de refluer vers le bas, à cause de la gravité. Les varices sont non seulement visibles et peu esthétiques, mais de plus, elles provoquent des troubles tels que lourdeur dans les jambes (jambes lourdes), douleurs, chevilles enflées. Ainsi, lors de la survenue de varices, surtout douloureuses, le médecin doit d’abord exclure les risques de thrombose veineuse profonde, pouvant être dangereuse pour la vie du patient. Leur participation aux symptômes veineux (douleurs, lourdeurs de jambes…) n’est pas établie, cependant certains patients peuvent parfois être soulagés après traitement de leurs télangiectasies. Elle est dite profonde quand elle survient dans une veine profonde. • Les symptômes les plus fréquemment retrouvés sont essentiellement lourdeur, douleur, œdème (c’est-à-dire des pieds ou des jambes gonflées), apparition de varices superficielles, et également, souvent, hémorroïdes. • Des complications plus sévères, thromboemboliques, peuvent également survenir : la phlébite profonde (ou thrombose veineuse, c’est-à-dire la formation d’un caillot de sang dans une veine, généralement du mollet). Feu vert : Pour soulager la gêne et les douleurs liées aux varices, placez jambes et chevilles sous l’eau froide (douche).